De soleil et de sang

LOUBRY J√©r√īme

Ha√Įti, Paris, √† la veille du s√©isme de janvier 2010 qui a ravag√© Ha√Įti. L‚Äôinspecteur Simon B√©lage commence une enqu√™te sur l‚Äôassassinat √† Port-au-Prince d‚Äôun couple de Blancs, accompagn√©, comme lors d‚Äôun crime pr√©c√©dent, d‚Äôune √©trange mise en sc√®ne apparemment li√©e aux rites vaudous. √Ä Paris, Vincent voit sa femme gagner cette m√™me ville pour assister une amie qui secourt des enfants abandonn√©s. Rachelle, la fille de Simon qui s‚Äôoccupe √©galement d‚Äôenfants des rues, vient aider son p√®re dans son enqu√™te. Mais quel r√īle joue donc cette magnifique maison coloniale, ancien orphelinat, ¬ę la Tombe joyeuse ¬Ľ ?

Dans les rues moites et assassines de Port-au-Prince o√Ļ r√®gnent encore les traces de la colonisation et du r√®gne de Duvallier, dans les cimeti√®res o√Ļ se d√©roulent les plus sinistres rites vaudous, des enfants martyris√©s mendient et volent pour leur survie. J√©r√īme Loubry (Les refuges, Les Notes octobre 2019), dans un style vivant et color√©, dessine une ville, une √©poque, une culture, sans abuser du ¬ę¬†folklore vaudou¬†¬Ľ. L‚Äôintrigue se noue, les personnages, chaleureux et sympathiques, s‚Äôaniment. Les clefs de l‚Äôenqu√™te sont habilement rassembl√©es autour de la sinistre Tombe joyeuse : elles d√©noncent un syst√®me politique et social effroyable. Un polar efficace qui prend aux tripes. (A.Be. et A.M.)