Danse de mort

PRESTON Douglas, CHILD Lincoln

Pendergast, brillant et énigmatique inspecteur du FBI, demande à d’Agosta, son ami lieutenant de police à New York, de l’aider en sous-main à empêcher le « crime suprême » que Diogène, son frère déséquilibré, menace de commettre dans une semaine. Ce dernier voue une haine féroce à son aîné qu’il veut détruire à petit feu en tuant ses proches. Ainsi assassine-t-il successivement, d’une manière horrible et insolite, trois de ses amis. Mais cette Danse de mort doit surtout détourner l’attention d’un forfait différent, minutieusement prémédité.  Preston et Child, co-auteurs, font encore mouche. Ce dixième thriller machiavélique et imaginatif mêle suspense haletant, poursuites échevelées, rebondissements subtilement orchestrés, personnages bien campés et part de mystère qui maintient en haleine. Car l’aventure n’est pas finie, les héros resurgissent de roman en roman. (Les sortilèges de la cité perdue, NB mars 1998). Quelle maestria !