Cobayes

COOK Robin

Carl Vandermeer, jeune et brillant avocat en pleine santé, est entré au centre médical Mason-Dixon de Charleston, en Caroline du sud, pour une opération du genou relativement banale, les ligaments croisés. Malheureusement il ne se réveille pas à l’issue de cette intervention. Sa petite amie, Lynn, étudiante en quatrième année de médecine dans le même hôpital, découvre qu’il est, en fait, en état de mort cérébrale. Aidée de son ami et collègue Michaël, intelligent et costaud, elle essaie de comprendre et déroule les fils d’une machination complexe et terrifiante.    Robin Cook (Prescription mortelle, NB juillet-août 2014), ancien médecin ophtalmologiste et spécialiste des thrillers médicaux, déroule à nouveau les mécanismes de l’hôpital, les soins qu’on y donne, l’organisation complexe qui y règne, avec un outillage technologique de plus en plus sophistiqué. Il démontre que « la santé, avec un chiffre d’affaires de plus de trois mille milliards de dollars par an, est désormais le plus gros secteur d’activité commerciale des États-Unis ». Cette perspective aiguise les appétits. Dans ce roman d’anticipation, proche, semble-t-il, de son best-seller Coma, l’enquête minutieuse est pleine d’enseignements sur les opportunités de la robotique et ses dérives, enquête intéressante jusqu‘au bout malgré des longueurs. (A.M. et B.T.)