Chaussures

WLODARCZYK Isabelle, B√ČAL Marjorie

Les chaussures, chacun le sait, ne sont pas les m√™mes √† la plage ou √† la montagne, dans une r√©gion tropicale ou polaire ou sur les planches d‚Äôun th√©√Ętre. Selon les coutumes, les rites religieux, le statut social, l‚Äô√©poque, la vari√©t√© r√®gne. Des fouilles arch√©ologiques font estimer que les hommes se couvraient d√©j√† les pieds il y a 40 000 ans. Il est captivant alors de suivre le cours de l‚ÄôHistoire et d‚Äôobserver l‚Äô√©volution des types de chaussures, le r√īle que joue leur style comme signe de hi√©rarchie du pouvoir, ou au contraire de soumission de la femme.


Réaliser que les chaussures en disent plus qu’elles n’en ont l’air, passer par un objet pour observer l’évolution de la société, la différence des cultures est une démarche accrocheuse et le sujet est vraiment intéressant. Le problème, sur le plan documentaire, est l’illustration, haute en couleur et amusante mais qui, avec ses contours flous, rend impossible la moindre représentation de la chaussure dont on parle, ce qui émousse le plaisir de la découverte. Et sauter à pieds joints en fin d’itinéraire des chaussures traditionnelles japonaises aux baskets, chaussures universelles du XXIe siècle selon le propos, c’est vraiment ne pas trouver chaussure à son pied ! (A.-M. R.)