Celui qui a peur du loup.

FOSSUM Karin

Un jeune psychotique, Errki, s’est Ă©chappĂ© de l’asile quelque part en NorvĂšge, par un Ă©tĂ© torride ; intelligent, mais poursuivi par des voix, il erre dans la forĂȘt. Il est aperçu par un orphelin de douze ans, prĂšs de la maison oĂč une vieille femme a Ă©tĂ© assassinĂ©e. Le lendemain, entrĂ© par hasard dans la banque locale, il est pris comme otage par un braqueur minable qui s’enfuit avec lui, mais est vite dĂ©contenancĂ© par le comportement bizarre d’Errki ; un inspecteur de police s’intĂ©resse Ă  leur cas, interroge la responsable de l’asile et surtout le gamin qui est, lui aussi, une personnalitĂ© Ă©nigmatique
 Cette cavale de deux marginaux, qui tissent progressivement des liens, et les obsessions d’Errki introduisent un climat d’Ă©trangetĂ© dĂ©crit avec finesse. Quant aux policiers et Ă©ducateurs, ils font preuve de compassion et de conscience professionnelle. L’auteur, connue en NorvĂšge pour ses romans policiers, a un style Ă©vocateur et traite de la folie, de la marginalitĂ© et de l’enfance avec talent.