Ce type est un vautour

SARA, HEITZ Bruno

¬ę Un mec qui joue de l’harmonica et qui la s√©duit ¬Ľ : un vautour. Il s√©duit une femme qui vit seule, avec sa petite fille et son chien. On comprend rapidement que c’est ce dernier qui raconte cette histoire b√™te √† pleurer o√Ļ une femme se laisse prendre par un moins que rien : il ne sait satisfaire que son propre plaisir jusqu’au jour o√Ļ il passe les bornes…

Racont√©e et illustr√©e √† hauteur de pattes, on ne voit que les jambes des adultes et la si petite fille dans cette illustration forte, trait√©e comme une succession de plans de film, o√Ļ l’on ressent la d√©tresse de la situation. La fin est peu rassurante, on s’inqui√®te pour cette famille monoparentale o√Ļ les adultes sont irresponsables et l’on craint pour l’avenir. Histoire r√©aliste, banale, superbement illustr√©e mais tellement d√©primante qu’on n’a pas le coeur de l’offrir aux enfants, telle la petite fille de l’histoire. Si c’est un plaidoyer pour eux, il faut la r√©server aux seuls ¬ę vautours ¬Ľ qui profitent de toutes les situations et √† ceux qui acceptent d’en √™tre les victimes.