Branches obscures

FROBENIUS Nikolaj

Interview√© sur son dernier livre, l‚Äô√©crivain Jo Udderman raconte ses souvenirs d‚Äôadolescent et sa relation avec un camarade, Georg, qui mit le feu √† leur coll√®ge. Tous deux √©taient √† l‚Äô√©poque amoureux de la jolie Katinka. Un coup de fil anonyme r√©v√®le √† la femme de Jo, Agnete, la liaison qu‚Äôil entretient avec une autre. Il s‚Äôagit de Katinka que la police retrouve morte, enferm√©e nue dans un coffre pr√®s du chalet qu‚Äôelle occupait avec son compagnon, une page du roman de Jo enfonc√©e dans la bouche. Agnete part avec sa fille. Georg, pourtant d√©clar√© mort, refait surface et s‚Äôimmisce peu √† peu dans la vie de Jo qui devient un enfer.¬†¬†La pression monte au fur et √† mesure des pages de ce r√©cit tr√®s bien construit. Nicolaj Frobenius (Je vous apprendrai la peur, NB mars 2011) distille avec un indiscutable talent le doute dans l‚Äôesprit de son h√©ros face au machiav√©lisme de Georg. Les cauchemars, succ√©dant aux remords, am√®nent l‚Äô√©crivain au bord du gouffre et troublent le lecteur quant aux conclusions qu‚Äôil pourrait tirer de cette parano√Įa. Dans une atmosph√®re feutr√©e, typique des thrillers des pays nordiques, on s‚Äôabandonne avec d√©lice √† cette enqu√™te men√©e de main de ma√ģtre. (E.Ca. et A.Be.)