Bacalan (Paci ; 1)

PERRIOT Vincent

Sur un chantier de travaux publics, un chef de chantier interrompt le travail de deux conducteurs qui ont oubli√© l‚Äôheure. L‚Äôun d‚Äôeux, Pacifique, est un black costaud, ancien taulard en libert√© conditionnelle. Portant dreadlocks, il se dit ¬ę¬†maqu√© avec le diable¬†¬Ľ. De son pass√© de ¬ę¬†go fast¬†¬Ľ, il a gard√© l‚Äôhabitude des tr√®s grosses cylindr√©es et de la conduite √† fond. Toutefois il aspire √† se ranger, d‚Äôautant qu‚Äôil porte un bracelet √©lectronique √† la cheville. Mais peut-on √©chapper √† son destin¬†?

 

Bacalan est le premier album d’un triptyque dont dessins et scénario sont dus à Vincent Perriot. Sans préambule, on est collé au siège dans ce polar véloce. Le héros, Paci, est énigmatique et attirant de complexité. Taiseux, sensible et respectueux des animaux, doux avec les filles, il est tatoué comme un guerrier polynésien. L’action et les images sont bourrées de testostérone… à tel point que la mise en page et les dessins sont déformés par la vitesse des bolides, les pinceaux lumineux des phares et les trainées des feux arrière. C’est du brutal qui rend accro : vivement la suite !