Au nom de l’extase.

KAKAR Sudhir

Dans la religion hindouiste, l’extase est un moyen naturel de rejoindre l’Un divin et nombreux sont les saint hommes qui s’y adonnent. Ainsi Gopal, n√© brahmane pauvre au Rajasthan, quittera-t-il sa m√®re pour apprendre d’un gourou le chemin des transes extatiques. √Čtrange hermaphrodite dou√© pour le chant et la m√©ditation, il deviendra lui-m√™me, apr√®s un parcours spirituel ardu, un ma√ģtre v√©n√©r√© qui mourra dans les bras de son jeune disciple. Suivant le principe de L’asc√®te du d√©sir (N.B. mars 2001), √† partir d’√©l√©ments v√©ridiques, Sudhir Kakar a romanc√© cette biographie. La d√©marche ne nous est gu√®re famili√®re : les r√©cits mythiques du panth√©on hindou – dans le cas de Gopal les personnages de Rama et Sita et du singe Hanuman – sont les bases qu’il transcende pour acc√©der au divin, avec l’aide de techniques corporelles d√©voil√©es par son gourou. Autour de lui, on voit les fid√®les pieux et g√©n√©reux, on suit quatre √©tudiants occidentalis√©s, dont l’un sera choisi par le saint homme. L’histoire traverse l’√©poque de la Partition et le contexte social et historique est un autre √©l√©ment d’int√©r√™t pour ce roman qui introduit √† la mystique hindoue.