Archaka

RIVOYRE Christine de

Ce livre est un r√©cit ¬ę promenade ¬Ľ dans de nombreux domaines. L‚Äôauteure, apr√®s dix ann√©es de silence (Racontez-moi les flamboyants, NB mars 1995), a choisi de livrer des souvenirs sur ce que fut sa relation avec Alexandre Kalda alias Archaka, jeune √©crivain de vingt ans son cadet mais qui aura eu une influence certaine sur son oeuvre. √Ä trente-deux ans, il choisit de tout quitter et de s‚Äôinstaller dans l‚ÄôAshram de Sri Aurobindo, pr√®s de Pondich√©ry. L√†, l‚Äôauteure viendra le rejoindre √† maintes reprises pour des promenades intellectuelles et spirituelles dans le panth√©on hindou, des voyages dans la campagne indienne. Une crise cardiaque en 1996 mettra fin √† leur relation tr√®s particuli√®re, la laissant incapable d’√©crire. En citant des lettres re√ßues pendant toutes ces ann√©es, Christine de Rivoyre donne au lecteur une chance de saisir la personnalit√© √©tonnante de celui qui fut son mentor en litt√©rature. Ce r√©cit est √† la fois un hommage √† l‚Äô√©crivain, au philosophe, au connaisseur de l‚Äô√Ęme indienne, et un cri de souffrance pour celle qui est toujours l√†, au bord du rivage, mais d√©sormais seule.