Anniversaire

FUENTES Carlos

Emily rappelle √† son mari l’anniversaire de Georgie, leur fils. Un narrateur prend le relais et observe comment une femme, Nuncia, et un enfant (Georgie ?) √©tablissent des rapports difficiles. √Ä son tour narratrice, Nuncia devient l’amante du narrateur l’espace d’un √©t√© miraculeux et √©voque les liens √©tranges entre un vieillard et un enfant. Le premier narrateur reprend le fil de ses divagations, le mari se presse pour rentrer chez lui √† temps pour f√™ter son fils…

 

Au lecteur d’interpr√©ter : la maison mur√©e qui emprisonne les personnages est-elle √† Londres ou au Mexique ? Le r√©cit circulaire dure-t-il une journ√©e, une ann√©e ou plus ? L’enfant du commencement est-il le vieillard de la fin du livre ? Carlos Fuentes (Le bonheur des familles, NB juin 2009), n√© en 1928, a publi√© Anniversaire en 1969. Il y entrem√™le d√©j√† ses th√®mes favoris : l’enfermement, le r√™ve, la transgression, la m√©moire. L’√©criture est somptueuse et les images sans cesse renouvel√©es entra√ģnent dans un univers √† la fois fantastique et familier. Ce livre envo√Ľtant et complexe, traduit √† l’occasion de ¬ę l’ann√©e du Mexique ¬Ľ, est une initiation stimulante √† l’oeuvre du grand √©crivain.