Alea Jacta Ouste (gladiatorus ; 2)

CAZENOVE Christophe, AMOURIQ

Carrure d’armoire à glace, quotient intellectuel primaire, Gladiatorus est la terreur du Colisée : il le sait et en jouit. Dans l’arène il fait le show avec ses équipiers : Poulpus le couturé , Pétochus le trouillard et quelques autres. Entre deux combats, contre des adversaires attendus ou non, qui virent inévitablement à des bastons échevelées, tous profitent des petits bonheurs de la vie et lèvent le coude chaque fois qu’ils le peuvent.

 

Nouveau titre pour cette série dont la vocation est uniquement de divertir les potaches et non de les enrichir culturellement. Les « vieux » penseront avec nostalgie à Astérix en nettement moins travaillé, les jeunes pourront éventuellement y voir une réincarnation romaine d’un autre de leurs héros Captain biceps. La suite de sketches et de gags aux personnages récurrents, dont l’humour simpliste repose essentiellement sur l’effet bagarre, déçoit : peu de chutes à surprise et aussi peu de trouvailles. Joyeusement coloré, le graphisme est adapté aux jeunes : lisible et dynamique.