93 Panthers

HAMHAM Jilali

D√©clenchant brutalement une attaque incendiaire et meurtri√®re sur les Champs-√Člys√©es, les 93 Panthers, groupe d√©fenseur des banlieues pauvres, d√©fient la France et son gouvernement. Leur chef proclamant l‚Äôind√©pendance de la Seine-Saint-Denis, dont il se d√©clare pr√©sident annonce la poursuite de la guerre, et sa conversion √† l‚Äôislam. ¬ę¬†No Justice, No Peace¬†¬Ľ est leur slogan. Les services secrets et les m√©dias se mobilisent, d‚Äôautant que, peu apr√®s, un groupe d‚Äôextr√™me droite prend en otage la mairie d‚ÄôAngers. Il y a des morts. Va-t-on vers le chaos¬†?¬†¬†¬†Cette fiction prend une r√©sonance particuli√®re au moment o√Ļ certaines communes du 93 s‚Äôagitent violemment, leurs actions et slogans √©tant largement m√©diatis√©s. L‚Äôauteur analyse une situation politico-sociale qui montre l‚Äô√©chec des Fran√ßais et de leurs dirigeants √† int√©grer les immigr√©s : la d√©faillance de l‚Äô√©ducation nationale et l‚Äôabandon de la culture en sont les principaux responsables. Froidement, sans m√Ęcher ses mots, il attaque le colonialisme et le conservatisme des hommes politiques qui ne pensent qu‚Äô√† leurs privil√®ges. La spirale des √©v√©nements, qui peut para√ģtre excessive, laisse le lecteur un peu sonn√©, et somm√© de r√©fl√©chir. (P.B. et M.Bi.)