Une passion fauve.

BOURDIN Françoise

Sous l’oeil ébloui de Tomas, fils d’un riche banquier irlandais, Berrill Karoly, la jeune Tzigane, danse dans une cage au milieu des tigres. Une attraction que dirige avec angoisse son père, Vilmos, très modeste dompteur de fauves. En ces années vingt, ils parcourent l’Europe et Berrill, aux yeux violets, envoûte les spectateurs. Jusqu’au jour où un terrible accident la défigure. La jeune fille accepte alors d’épouser son admirateur Tomas, à Dublin. Malgré un accueil familial glacial, elle tient bon, apprend à être une parfaite femme du monde. Intelligente, elle supplée son mari avec énergie lorsqu’il disparaît à la recherche de Vilmos interné dans un camp tzigane. La société mondaine et bourgeoise, la banque, la guerre dans toute l’Europe, sont en toile de fond du portrait d’une femme qui a su s’adapter, réagir, sans jamais renier ses différences ni son origine.

 

Romancière, scénariste pour la télévision (Cf. Les vendanges de juillet, N.B. juil. 2005), Françoise Bourdin donne ici avec vigueur le récit de cette passion fauve au titre parfaitement adéquat.