Terminator Renaissance

NARAGHI Dara, ROBINSON Alan

En 2018, une guerre implacable oppose Skynet et ses redoutables machines de destruction √† ce qui reste de l‚Äôhumanit√©. Washington, Moscou, P√©kin, Paris en ruines offrent les m√™mes images de d√©solation. La r√©sistance est men√©e √† Detroit par Elena Maric, au Nig√©ria par Bem, tandis que sur les ondes la voix de John Connor appelle √† la r√©sistance. Andro√Įdes au rictus cadav√©rique et aux yeux rouges, drones reptiliens, a√©ronefs sophistiqu√©s sont contr√©s par des humains h√©ro√Įques.

Ce comics est un pr√©quelle, c’est-√†-dire un √©pisode ant√©rieur √† l‚Äôaction du film Terminator Renaissance (4√©me titre de la s√©rie) et publi√© apr√®s la sortie du film (juin 2009). Il n‚Äôapporte aucun √©clairage sur le film bien qu‚Äôil lui ressemble, ne proposant qu‚Äôune intrigue ressass√©e aux batailles futuristes incessantes, dans un maelstr√∂m d‚Äôimages. Le don de sa vie et les bons sentiments ne suffisent pas √† engendrer la sympathie pour des h√©ros trop sch√©matiques. Le seul amusement est la d√©couverte de la transcription en am√©ricain des sons de bataille¬†: sha-boom, shlunk, fwee, ka choon, thud, sh crash, cha klang, whiiiir, krang, booom, shriiiiip, hunk, p-ching chok, whap, braaaaat, ou les onomatop√©es des cris de douleur, de rage, d‚Äôagonie¬†: argh¬†! yearrrgh, aaaaagh et autres hungh¬†!