Sombres citrouilles

FERDJOUKH Malika, PITZ Nicolas

C’est le 31 octobre, le jour d’Halloween et surtout l’anniversaire de Papigrand. Toute la famille Coudrier se rĂ©unit traditionnellement dans le domaine familial pour l’occasion. Quatre petits-enfants sont dĂ©jĂ  là ; HermĂšs, 14 ans, assiste Ă  la dispute de son grand-pĂšre avec un inconnu qui veut le faire chanter. Alors que l’oncle Gil, dont  la cousine Madeleine est amoureuse, arrive avec une fausse fiancĂ©e, les enfants dĂ©couvrent le cadavre du maĂźtre-chanteur dans les citrouilles. Que faire ? Le cacher pour ne pas gĂącher la fĂȘte ?

 

La BD, adaptĂ©e du roman Ă©ponyme de Malika Ferdjoukh, se dĂ©roule Ă  la campagne, dans une ambiance de feuilles mortes, de saison de chasse, et de belles harmonies d’orange et de brun traduisent l’atmosphĂšre automnale. Les scĂšnes de nuit sont joliment rendues. CĂŽtĂ© scĂ©nario, on se perd entre les nombreux personnages dont les liens familiaux ne s’Ă©claircissent que peu Ă  peu, et insuffisamment pour que l’on puisse vraiment profiter de toute la saveur des rĂ©vĂ©lations des secrets de famille, tragiques ou amoureux. La complexitĂ© du roman, ses mĂ©andres, n’en faisaient peut-ĂȘtre pas le candidat idĂ©al Ă  la mise en images. (M.D.)