Shubha, Jyoti et Bhagat vivent en Inde ; ill. de Sophie Duffet.

GODARD Philippe

Selon le m√™me proc√©d√© que Meihua, Shuilin et Dui vivent en Chine, une approche de la vie indienne √† travers le quotidien d’enfants bien cibl√©s, qui n’√©vitent pas les clich√©s.¬†

Shubha est tamoule et pratique la religion hindouiste, majoritaire, mais il y a d’autres religions dans son pays : le christianisme, l’islam ou le bouddhisme. Shuba veut devenir danseuse et nous parle de la condition difficile des filles en Inde o√Ļ les pr√©jug√©s li√©s aux castes s√©vissent encore. Jyoti vit √† Calcutta o√Ļ la pauvret√© est grande, il parle le bengali et va √† l’√©cole. Dans sa ville, il y a de grands studios de cin√©ma car l’Inde est un gros producteur de films. Bhabhat, lui, fait partie de la caste des ¬ę¬†intouchables¬†¬Ľ et vit √† la campagne, il va √† l’√©cole mais beaucoup d’enfants sont oblig√©s de travailler pour aider leurs parents mis√©rables. Heureusement on oublie tout lors de nombreuses f√™tes.