Sacrifices. (Dies Irae ; 2.)

MERCIER Isabelle, SEITER Roger, MAX

Theo, l’ancien apprenti boulanger, a invoquĂ© le « Charme de Chance » trouvĂ© dans un vieux traitĂ© de magie. Il en est devenu immensĂ©ment riche, propriĂ©taire d’une magnifique propriĂ©tĂ© qu’il installe et meuble somptueusement. Il ne sait pas qu’il a ouvert la boĂźte de Pandore : par les paroles magiques qu’il a prononcĂ©es, il a permis Ă  un dĂ©mon, un succube (!) de quitter son monde pour Ă©voluer dans celui des humains et provoquer une sĂ©rie de catastrophes et de morts violentes. Par bonheur un maĂźtre en occultisme, Gilles Saint Glaive, veille et trouvera le moyen de renvoyer la bĂȘte immonde dans ses foyers


Le scĂ©nario classique mais malhabile de cette histoire dĂ©moniaque laisse le lecteur sur sa faim devant la vacuitĂ© du propos et la dĂ©sespĂ©rance malsaine de sa conclusion. Le graphisme est intĂ©ressant, les dessins rĂ©alistes quoique statiques savent suggĂ©rer des atmosphĂšres, mais les visages trop figĂ©s expriment peu les Ă©motions. Fin de la sĂ©rie qui cependant pourrait ĂȘtre suivie d’autres Ă©pisodes.