Quand la science transformera l’humain

LEONETTI Jean

Selon Bachelard, « l’opinion n’est pas une pensée ». La recherche médicale avance à grands pas et la génétique répond de plus en plus à des demandes d’ordre sociétal ; alors, comment préserver la liberté et la dignité de la personne tout en protégeant les plus vulnérables ? Le Dr Jean Leonetti, cardiologue, « père » de la loi sur la fin de la vie, rapporteur de la mission sur la bioéthique, humaniste, incite, au-delà de l’opinion, à une pensée et un débat populaires.

 

Une lourde dette entre frères après un don d’organe. Un test de paternité réclamé au cours d’un divorce. Une euthanasie demandée, avec don d’organe simultané. Des cellules souches embryonnaires élevées in utero pour soigner la maladie d’Alzheimer… Une vingtaine de situations, pouvant se présenter d’ici l’an 2040, et leurs conséquences sont mises très concrètement en scène. Ce n’est ni simple réalité ni pure imagination, toutes ces histoires sont possibles. Le propos n’est pas théorique. Il est de lecture très facile et, tout en posant des questions fondamentales, donne à réfléchir sur les limites à imposer aux puissances juridiques, scientifiques et commerciales afin que l’être humain, fait de social et d’amour, reste imparfait, mais exceptionnel.