Prisonnières

ABDOU HAJI Adoul, DAOUD ILIAS Ramia

Irak 2014 : Daech et ses combattants arrivent √† Khanassor et s√®ment la terreur dans cette bourgade rurale et tranquille. Les Y√©zidies, majoritaires dans cette r√©gion, sont imm√©diatement molest√©s, arr√™t√©s ; femmes et hommes sont s√©par√©s. Adoul, m√®re de famille d‚Äôune quarantaine d‚Äôann√©es, et Ramia, sa fille de douze ans, sont arrach√©es l‚Äôune √† l‚Äôautre et vendues comme esclaves sexuelles. Quatre ans plus tard, enfin lib√©r√©es, elles racontent en d√©tail leur quotidien fait de viols et de coups, aux mains de leurs bourreaux. Si leurs deux voix alternent, leur exp√©rience se ressemble sauf que Ramia est encore si jeune‚Ķ Ces pages, √† l‚Äô√©criture parfois maladroite, t√©moignent avec r√©alisme du sort des minorit√©s non musulmanes soumises √† Daech et illustrent la complexit√© des mosa√Įques ethniques de ces r√©gions : Y√©zidies, Kurdes, Arabes, Irakiens. Aux deux journalistes, ces femmes racontent l‚Äôindicible et tentent, en Europe, une difficile et d√©licate reconstruction.¬† (B.Bo. et Maje)