Peau d’Homme

HUBERT, ZANZIM

Bianca, Ă  tout juste 18 ans est promise en mariage au jeune Giovanni qu’elle n’a jamais rencontrĂ©. Comme sa mĂšre avant elle, le mariage est arrangĂ© par son pĂšre au terme d’une Ăąpre nĂ©gociation sur le montant de la dot. Pour Bianca les hommes sont d’un autre monde dont elle ignore tout. Il lui serait pourtant fort utile d’en savoir plus sur leurs mƓurs, leurs sentiments, leurs sensations. C’est ce que sa marraine va lui permettre d’expĂ©rimenter en lui offrant en secret une peau d’homme. Une fois revĂȘtue de cette peau, Bianca se transforme en Lorenzo. Le moyen idĂ©al pour faire la connaissance incognito de son futur mari. 

L’auteur a fait mine de nous conter une histoire qui semble se passer au moyen Ăąge en Italie mais qui comme tous les contes est intemporelle. Il est ici question des relations entre les sexes, du mariage, de l’homosexualitĂ©, du fondamentalisme, de l’hypocrisie, de la famille recomposĂ©e, de la religion, de la libertĂ© de ceux qui sortent du destin que l’on semble leur avoir tracĂ© contre leur grĂ©. Le dessin va toujours Ă  l’essentiel sans se perdre en fioriture. Sa simplicitĂ© est tout au service de l’histoire et parvient Ă  crĂ©er une ambiance trĂšs plaisante. VoilĂ  une façon subtile d’aborder des sujets qui continueront longtemps de faire dĂ©bat dans notre sociĂ©tĂ©.