Mon premier imagier de Londres

ARRHENIUS Ingela P.

Quinze lieux embl√©matiques de la capitale anglaise sont r√©pertori√©s dans ce grand imagier, de Buckingham Palace au parc olympique, en passant par le zoo et les grands magasins. Des lieux incontournables pour les visiteurs, mais aussi quelques particularit√©s comme le petit d√©jeuner so british, les bo√ģtes aux lettres, les cabines t√©l√©phoniques ou les bus √† √©tage.¬†Des grandes pages pr√©sentent sur des fonds color√©s les grands b√Ętiments de Londres et leur fonction. Le dessin fa√ßon ann√©es 50 est simplifi√© mais on reconna√ģt bien les monuments et l’essentiel est montr√©. On note des probl√®mes d’√©chelle (un frisbee quasi aussi grand que la fontaine √† la m√©moire de la princesse Diana ; un nageur plus grand que la piste du v√©lodrome voisine…), et certaines choses devront √™tre expliqu√©es comme la Tate Modern, L’oeil de Londres ou Shakespeare ; les √©coliers ne sont pas en uniforme. Mais il ne s’agit pas d’un guide touristique. Cet imagier s’adresse aux petits qui √† travers ces pages auront une premi√®re visite de Londres, une ville avec ses particularit√©s et aussi des sc√®nes semblables √† celles que l’on peut observer dans toutes les villes. (A.E.)