Mon chien qui pue

ROUSSEY Christine

Alfred est un chien formidable que son jeune ma√ģtre adore. Il le suit partout, joue avec lui, le console¬†: un v√©ritable ami. Seulement voil√†, il y a un probl√®me avec Alfred, il pue horriblement. Impossible donc de le c√Ęliner, de lui lire des histoires et comment envisager le probable d√©m√©nagement √† New York et un voyage en avion¬†? Le petit gar√ßon utilise les grands moyens et, apr√®s plusieurs tentatives, son chien sent enfin bon, tellement bon qu‚Äôil finit par devenir quelconque et ennuyeux, pr√©occup√© de ne pas se salir¬†!

L‚Äôillustration au crayon de couleur joue sur le c√īt√© √©bouriff√© du chien, son look tr√®s sp√©cial, la jubilation des situations de puanteur et un c√īt√© tr√®s sage avec des pages bien a√©r√©es et blanches, √† l‚Äôimage des r√™ves de propret√©. Le texte de son c√īt√© ne se prive pas de jongler avec les mots qui tournent autour des mauvaises odeurs, sans exc√®s pourtant, histoire de d√©clencher les r√©actions de plaisir des enfants. L‚Äôair de rien, le livre pose aussi le probl√®me de l‚Äôidentit√©, de la personnalit√©. Chacun son parfum et un chien est un chien.(A.-M.R.)