Moi ! dit la petite taupe

SYLVANDER Matthieu, DEPARIS Marie

& & & &

 

Debout depuis 3 521 ans, le grand menhir, bien fatiguĂ©, cherche qui pourrait l’aider Ă  s’allonger. « Moi ! » dit la petite taupe. Sourire de mĂ©pris : le menhir appelle l’ours, qui doit appeler le sanglier qui doit recourir, mais en vain, Ă  tous les animaux de la forĂȘt, sauf Ă©videmment cette minable taupe. Celle-ci finit, sous les ricanements, par miner le terrain de tunnels qui permettent au colosse de s’effondrer.

DĂšs que l’enfant aura compris qu’un menhir est « Ă©normĂ©ment lourd », il s’amusera de cette version pleine d’humour illustrant l’intĂ©rĂȘt d’un plus petit que soi. L’image fonctionne d’elle-mĂȘme : grand fonds clairs, graphisme prĂ©cis, tĂȘtes expressives, attitudes variĂ©es pleines de malice. Les petits seront ravis du succĂšs final de la taupe, et l’approuveront de refuser d’aider le menhir
 qui veut maintenant se relever !