Mes mille et une nuits au Caire

Dans ce récit autobiographique Golo rapporte sa découverte du Caire qui va marquer sa vie.  2003, alors que les images du bombardement de Bagdad par les Américains passent en boucle à la télévision, Golo se souvient avec nostalgie de sa première rencontre avec Le Caire dans les années 70. Piloté par l’artiste fantasque Goudah, Golo goûte le charme de la mégapole et des coutumes joyeuses de ses habitants. Dans le quartier de Zamalek, il fait la connaissance d’un vieux lettré incollable sur les Mille et une nuits dont les volumes de toutes les versions possibles recouvrent les murs de sa bibliothèque.

  Le long de 90 planches foisonnantes où chacune est une peinture aux multiples couleurs, ce sont mille et une anecdotes qu’un dessin ligne claire volontairement rétro mais débordant d’imagination, fait revivre. Cette rencontre pleine de tendresse et d’humour avec le Caire est un témoignage d’amour pour une ville qui a beaucoup changé. Un album aux grandes qualités graphiques pour amoureux de l’Égypte.