Les petits bals perdus : journal IX

SEVRAN Pascal

Apr√®s La vie sans lui (N.B. mars 2000), √©crit √† la disparition de son compagnon, et La m√©lancolie des fanfares (N.B. avr. 2007), le neuvi√®me tome du journal de Pascal Sevran reprend ses th√®mes favoris : la vie nostalgique dans la grande et belle propri√©t√© de Morterolles, les amis discrets qui se relaient pour combler sa solitude, les appels t√©l√©phoniques de ses relations politiques et m√©diatiques. En 2007, ce sont ¬ę du 31 mars au 1er ao√Ľt, des pages et des nuits blanches ¬Ľ, puis il reprend la plume et √©voque, avec pudeur, ses longs mois douloureux √† l’h√īpital, la comp√©tence des m√©decins, leur d√©vouement et la gentillesse du personnel soignant. Ces derniers textes un peu d√©sabus√©s, au style √©l√©gant, laissent entrevoir une personnalit√© attachante et sensible qui ne veut pas ennuyer au spectacle de sa maladie et une certaine force de caract√®re qui r√©pugne √† mettre des mots sur son angoisse de la mort.

B.T. et A.Ba.