Les heures de braise

BEKHECHI Reda

En Afrique du Nord, la ville est bruyante, sale et remplie de militaires. Aux d√©tours des rues, on sent la mis√®re et la d√©tresse humaine. Yamine n‚Äôen peut plus de l‚Äôinjustice et tente de soulever les foules, Babor √©crit des po√®mes pour la myst√©rieuse danseuse Dalila, alors qu‚Äôun vieux sage promet la lumi√®re apr√®s la travers√©e des t√©n√®bres‚Ķ¬†Reda Bekhechi, m√©decin alg√©rien impliqu√© dans l‚Äôhumanitaire, √©crit l√† son premier roman. Il offre une vision satirique d‚Äôun r√©gime politique qui fait donner la force contre la mis√®re alors que les hommes r√™vent de beaut√© lascive et les femmes de fleurs luxuriantes dans un monde de culture musulmane. Ce roman/conte ressemble davantage √† un exercice de style o√Ļ l‚Äôon dirait que l‚Äôauteur ¬ę s‚Äô√©coute √©crire ¬Ľ. Si le sujet en est louable, le vocabulaire remarquable et le style lyrique, le lecteur risque pourtant de se noyer dans le r√©cit.