Les eaux noires de Venise (La Licorne ; 3)

GABELLA Mathieu, JEAN Anthony

L’hydre est à Venise. Dans un mystérieux laboratoire, les gens d’Église extraient son venin, source de la vermine, une légion de primordiaux si petits qu’ils ne sont pas visibles. Ils ont le pouvoir d’entrer dans le corps humain et de le reconstruire. Lorsque la concentration sera suffisante dans la lagune, un anneau d’or déclenchera un terrible cataclysme. Ambroise Paré et ses amis parviendront-ils à déjouer le complot ?

Une belle image peuplée d’êtres étranges, de dragons et de mécaniques curieuses, s’accorde à un scénario cohérent dont le ressort séduira les passionnés du genre. Précis et inventif, le dessin décrit les moindres détails d’un univers fantasmagorique et cruel plein de bateaux volants et de monstres viscéraux et sanguinolents.