Les dinosaures n’existent pas !

JANSSEN Mark

Tim et Jules p√©n√®trent dans les bois obscurs, partant √† la recherche de dinosaures. Si Tim, le plus grand des gar√ßons, porte toute son attention sur le chemin devant lui sans jamais voir de dinosaures appara√ģtre, Jules, son jeune fr√®re, remarque bien vite que certains arbres n’en sont pas et que certaines collines ont des yeux‚Ķ ¬†Parfois ce que l‚Äôon cherche est juste devant soi, mais bien cach√©. Sur ce principe, plusieurs paysages sont donn√©s √† voir plusieurs fois, en introduisant un changement d‚Äô√©chelle provoquant, gr√Ęce √† des pages s‚Äôouvrant pour multiplier par deux la taille des illustrations, des changements de perspective. Ces tableaux jouent de l‚Äôobscurit√© et du contour flou des arbres et des astres, devenant parfois presque abstraits, pour inviter les lecteurs √† user de leur don d‚Äôobservation. Le contraste entre le fond sombre et les couleurs vives satur√©es insuffle une touche onirique. Le texte soutient plus les illustrations qu‚Äôil ne les renforce, mais sa fluidit√© peut aider √† mieux comprendre les r√©actions du plus jeune des personnages et mieux saisir l‚Äôinjonction √† regarder au-del√† des apparences, √† l‚Äôaff√Ľt des dinosaures cach√©s dans les bois. (L.G.)