Les couloirs changeants (Horologiom ; 7)

LEBEAULT Fabrice

Apr√®s le tome six, sorti en 2011 (NB janvier 2012), voici une nouvelle aventure du major Meursy. Enqu√™tant sur une affaire¬† banale, d’abord qualifi√©e de suicide, il se trouve confront√© √† un vaste complot contre le r√©gime. Au coeur m√™me de celui-ci, le syst√®me complexe et hyper s√©curis√© qui permet la distribution des triangles, unique ressource alimentaire de la population et agent de sa soumission √† l’autorit√©, est en cause. La d√©funte Orga faisait-elle partie de la conjuration ?Fin et plein d’humour, le dessin donne √† voir un monde surann√© aux r√®gles kafkaiennes, peupl√© de robots zooformes et de m√©canismes √©tranges. Une imagination foisonnante fait jaillir de partout des automates souriants ou grin√ßants, fid√®les assistants ou redoutables gardiens au service d’un pouvoir omnipr√©sent. Le rigoureux d√©roulement, dans cet univers d√©routant, d’un roman policier aux multiples rebondissements, cr√©e un d√©calage faisant tout le sel de cet ouvrage sortant de l’ordinaire. Bien qu’aucune suite ne soit annonc√©e, on esp√®re que la source ne va pas se tarir.