Le pharmacien de Saint-Pol

DANA Jacqueline

Nicolas Papadopoulos a fui la Cr√®te en 1822 apr√®s le massacre de ses parents par les Turcs. √Ä Paris, des philhell√®nes, Lamartine en particulier, lui permettent de faire des √©tudes sous la houlette du pharmacien Pelletier, ¬ę inventeur ¬Ľ de la quinine. Plus tard, Nicolas ouvre une officine √† Saint-Pol-sur-Ternoise, fonde une famille et devient un notable respect√©.

 

Le parcours de cet homme sympathique illustre la foi dans le progr√®s propre aux scientifiques du XIXe si√®cle. L‚Äôauteure de La femme du Sud (NB d√©cembre 1992) dit s‚Äô√™tre inspir√©e d‚Äôun anc√™tre cr√©tois, pharmacien en Artois. Elle s‚Äôappuie aussi sur maints documents socio-historiques cit√©s √† la fin du livre : guerre des Balkans, vie parisienne, ambiance provinciale, r√īle pr√©pond√©rant du pharmacien, d√©tails concernant la carri√®re de Lamartine qui fut d√©put√© de Bergues. Dans un style romanesque et sentimental, bien dans la veine du XIXe si√®cle, le r√©cit se r√©v√®le au fil des pages aussi plaisant qu‚Äôinstructif.