Le muret

FRAIPONT Céline, BAILLY Pierre

Sa m√®re est partie. Son p√®re est tr√®s occup√©. Bient√īt ado, Rosie est bien seule. Un temps, elle trompe l’ennui en compagnie de Nath. Perch√©es toutes deux sur un muret, elles refont le monde en sirotant des alcools forts. Quand son amie part vers d’autres horizons, c’est Jo qui lui succ√®de comme confident¬†; bient√īt pourvoyeur de drogue puis amant. Elle va tout quitter pour lui ; un jour, il ne lui restera plus que le muret pour la voir pleurer.

Dessin en strict noir et blanc, intercalaires noirs entre les chapitres. L’image, expressive dans sa sobri√©t√©, est celle d’un drame qui se d√©roule de mani√®re implacable. Une construction serr√©e montre les portes qui se ferment les unes apr√®s les autres, pour finalement laisser l’h√©ro√Įne √† son d√©sespoir. Pourtant, un jour, le printemps revient et Rosie va pouvoir regarder droit devant.