Le mariage de Madame Edouard

VILLIOT Bernard, KERBA Muriel

Madame Edouard, lassée de vivre seule, passe une petite annonce afin de se trouver un mari. Gros succès: défilent tous les représentants des catégories sociales prestigieuses: maharadjah, star, savant, chef d’Etat… Mais aucun ne réussit l’épreuve du miroir magique, qui révèle le fond du caractère sous forme d’un animal: couleuvre paresseuse, fouine effrontée, coq vaniteux… Les défauts sont rédhibitoires pour Madame Edouard, dont les désirs sont plus modestes, et aussi plus tendres. Aucun espoir donc – sauf peut-être son voisin à l’abord bourru?

 À défaut d’être d’une totale originalité, la morale de l’histoire est réconfortante, et son traitement un vrai bonheur. Le texte soigné, avec rimes, rythme et répétition de bribes de phrases s’accorde aux illustrations somptueuses. Couleurs chatoyantes, formes décoratives, soin et humour des détails, postures ironiques de l’héroïne, variété du style qui s’adapte à la personnalité du visiteur: l’image est un trésor à savourer.