Le Loup des Cordeliers

LOEVENBRUCK Henri

Mai 1789. Gabriel Joly, jeune journaliste ambitieux, vient à Paris pour travailler chez son oncle, au Journal de Paris. Cantonné malgré lui à la rubrique des spectacles, il fréquente très vite des députés ou des penseurs du quartier des Cordeliers, célèbres habitués du café Procope. Mais un étrange justicier tue violemment des brigands ou des violeurs. Alors sa passion pour la recherche de la vérité emporte Gabriel…  Tout en expliquant avec clarté des faits historiques véridiques sur les causes et le déroulement de la Révolution, Henri Loevenbruck (Nous rêvions juste de liberté, NB juillet-août 2015) nous entraîne à la suite de son jeune héros dans de nombreux quartiers parisiens et notamment celui des Cordeliers. Le lecteur côtoie Desmoulins, Danton ou Mirabeau, assiste à la prise de la Bastille et aux soubresauts de la monarchie exténuée… L’obstination et la sagacité de Gabriel rendent son enquête passionnante dans le Paris en ébullition de l’époque. L’atmosphère du livre est haletante et le résultat de l’investigation n’est connu qu’à la toute fin de l’ouvrage, ce qui tient le lecteur en haleine jusqu’au bout.  (C.-H.P. et B.T.)