Le livre qui sent bon

BRAVI Soledad

En tournant les pages de l’album, les lecteurs d√©couvrent, en compagnie d’une h√©ro√Įne espi√®gle, les bonnes et mauvaises odeurs de leur environnement. Les fleurs, la pluie, le g√Ęteau qui cuit…¬†¬ę √ßa sent bon ¬Ľ. Les cages des fauves, les pieds ou les chaussettes sales, le camembert…¬†¬ę √ßa sent mauvais ¬Ľ. Cet ouvrage cartonn√© en forme d’imagier appr√©hende le th√®me de l’odorat et les sensations qui l’accompagnent. Ce sujet pas facile, trait√© avec humour, est mis √† la port√©e des enfants dans des sayn√®tes explicites au d√©cor r√©duit. Avec p√©dagogie, l’auteur n’oublie pas de les mettre en garde : le dissolvant, le br√Ľl√©, l’eau de javel, les cigarettes…¬†¬ę √ßa sent mauvais ¬Ľ. Les images aux couleurs franches, cern√©es d’un trait fin, sont tr√®s lisibles. L’illustration finale pleine de tendresse conclut sur le parfum de maman : ¬ę √ßa sent bon ¬Ľ. Un album dr√īle et tr√®s visuel √† prendre et reprendre d√®s 3 ans.