Le domaine de Blackwood : les Chroniques des vampires.

RICE Anne

PrĂšs de la Nouvelle-OrlĂ©ans, la richissime famille Blackwood vit dans un manoir ; Quinn, vingt-deux ans, est le seul hĂ©ritier. Beau, intelligent, il dĂ©teste l’Ă©cole, se fait renvoyer de partout. Son attitude fait douter de sa santĂ© mentale : en effet, il se sent accompagnĂ© par un esprit qu’il peut voir, qu’il aime – Gobelin. TrĂšs dĂ©sireux de soulever le voile qui cache des secrets de famille, il s’aventure sur une Ăźle dans les marais interdits
 prĂ©misses d’aventures qui lui feront rencontrer des fantĂŽmes, des esprits, des vampires ! L’auteur se replonge – avec une imagination aussi fĂ©conde que celle de Vittorio le vampire : nouveaux contes des vampires (N.B. oct. 2000) – dans une histoire fantastique, peut-ĂȘtre moins chargĂ©e d’hĂ©moglobine, mais aussi difficile Ă  suivre ! On finit par ne plus savoir qui est humain, esprit ou vampire. Pour faire bonne mesure, tout ce petit monde semble partager des passions bien terre Ă  terre : amour, amitiĂ©, haine, pulsions sexuelles dont on se lasse car il y a beaucoup de longueurs ! Ce livre s’adresse Ă  un public trĂšs ciblĂ©, que ne dĂ©courageront pas les scĂšnes d’horreur.