Le cafard de Martin Heidegger

MARCHAND Yan, ARÉGUI Matthias

Martin est un cafard angoissé. Il traîne carapace et mal de vivre dans le cimetière où vient d’être enterré le philosophe Heidegger. La faim sans doute et le mal de vivre guident ses pas … dans le cadavre du « maître » où il fait de surprenantes rencontres : outre le propriétaire des lieux, Épicure, l’escargot ; les fourmis du Grand Dispositif ; Silesius, le ver de terre qui lui parle des roses.

Ce scénario insolent d’humour noir sert un projet ambitieux : exposer clairement la pensée d’Heidegger. Pari gagné : de l’angoisse de mort à la question du sens de la vie, Yann Marchand rend accessibles des notions complexes, abstraites. Si les enfants ne peuvent les comprendre dans leur formulation conceptuelle, elles leur sont  accessibles quand on en appelle à des émotions qu’ils ont éprouvées et qu’on suscite leur réflexion. Et qu’importe qu’ils ne comprennent pas tout ! Les illustrations insolites, en noir et blanc, de Matthias Arégui ajoutent du corps et de la drôlerie à cette promenade nécrophage fort revigorante. Plusieurs niveaux de lecture, évidemment ; c’est une des qualités de cet opuscule.