La ville aux 100 poèmes

SERRES Alain, CANNARD Edmée

& & & &  

 

¬ę¬†Tout est si bavard et si bruyant¬†¬Ľ dans cette ville imaginaire o√Ļ le lecteur se prom√®ne au fil des pages. Il emprunte les rues, longe les maisons qui se bousculent, fait des rencontres. A chaque num√©ro, il s‚Äôarr√™te, prend le temps de lire de courts po√®mes qui √©voquent la vie urbaine dans tous ses √©tats. Le matin, le soir, en √©t√©, en hiver, la cit√© s‚Äôanime avec son cort√®ge de joies et de mis√®re. Le bonheur, l‚Äôamour, le r√™ve, le partage, la chance c√ītoient la solitude, l‚Äôindividualisme, la vieillesse, l‚Äôexclusion, la d√©tresse‚ĶEt les¬† villes, comme les enfants, ¬ę¬†d√©vorent, grandissent.¬†¬Ľ

Sous une simplicité apparente, ces textes rimés, rythmés sont truffés de métaphores et d’interrogations. Subtils, ils requièrent une certaine maturité pour être appréciés. Cette émouvante réflexion sur le monde d’aujourd’hui est mise en images dans une palette de couleurs qui font songer à la peinture de Chagall. L’illustration, se jouant de la pesanteur, utilise la technique du collage dans un parfait accord avec le poète. Pour tous.