La folie Fischer

CARISEY Christian

Cette biographie retrace le parcours de l’Américain Bobby Fischer, considéré comme l’un des plus grands joueurs d’échecs, depuis son titre de champion du monde en 1972 quand il a battu le Russe Boris Spassky, son exil à partir des années 1990, jusqu’à son décès en Islande en 2008. Sa vie a malheureusement été gâchée par son incapacité à avoir des relations humaines normales, liée à une psychose obsessionnelle doublée d’un syndrome de persécution aigu et d’un antisémitisme agressif. Christian Carisey (Le testament de Descartes, NB octobre 2014) dépeint le climat difficile qui entourait l’organisation de chaque tournoi à cause des caprices de la « vedette ». Il en profite pour resituer chaque match dans le cadre politique de l’époque de la guerre froide, chacun des acteurs représentant un des blocs en présence. Ce petit livre, extrêmement bien documenté et de lecture agréable, ouvre une perspective intéressante sur un domaine peu connu. (H.V. et A.-M.D.)