La ferme en folie

DAVID François, SOL Anne

Cette promenade Ă  la ferme prĂ©fĂšre, au rĂ©alisme de ce thĂšme, une illustration symbolique, Ă  partir de photographies. Anne Sol les retravaille « comme un tableau », pour en dire un peu plus de l’animal prĂ©sentĂ©, et faire Ă©cho au mini-texte poĂ©tique de François David, en vis-Ă -vis. Ainsi l’Ăąne, Ă  l’oeil si doux, peut ĂȘtre rĂȘveur :  le papillon rouge qui semble s’envoler n’est autre que « son petit coeur tendre ». La vache est installĂ©e sous un pommier en fleurs qui tombent sur sa « robe ». Et le cheval blanc « trĂšs fleur bleue » a un criquet dans les cheveux, dans la prairie aux bleuets… Superpositions et couleurs denses, voire saturĂ©es, crĂ©ent un univers original, que certains trouveront kitsch, et qui n’est peut-ĂȘtre pas Ă  la portĂ©e du premier enfant venu. D’autres seront sensibles Ă  la poĂ©sie qui se dĂ©gage de l’ouvrage, au dialogue entre mots et images, au surrĂ©alisme lĂ©ger qui retient l’oeil et suscite l’imaginaire.