La dynastie des Weber

SENGER Geneviève

Mulhouse, juillet 1870. Louise Heim, la seconde fille d‚Äôun filateur alsacien, √©pouse Lazare Weber, fils de pasteur, brillant polytechnicien. C‚Äôest Lucile, sa soeur a√ģn√©e, qui devait √™tre √† la place de la mari√©e, mais elle s‚Äôest enfuie en Louisiane avec un n√©gociant juif‚Ķ Son nom est ray√© des m√©moires en Alsace. Les destins des deux soeurs se d√©roulent pendant un si√®cle, sur deux continents diff√©rents.¬†Cette saga foisonnante illustre l‚Äô√©volution historique de l‚ÄôAlsace qui, de 1870 √† 1944, changea, avec les blessures que l‚Äôon sait, quatre fois de nationalit√©. Les tr√®s nombreux personnages, attachants comme Genevi√®ve Senger sait les d√©crire (L‚ÄôEnfant de la cerisaie, NB juin 2014), appartiennent au milieu des industriels et √† celui des ouvriers, ce qui permet d‚Äô√©voquer les mouvements sociaux pendant la p√©riode concern√©e. Cependant, surtout dans le dernier quart du livre, la complexit√© des relations familiales et la foule de pr√©noms brouillent quelque peu la lecture. Les guerres et le cort√®ge des catastrophes qu‚Äôelles engendrent, tous les accidents et √©v√©nements qui rythment la vie, √©maillent le r√©cit et le rendent passionnant. Un roman tr√®s long qu‚Äôon ne l√Ęche pourtant pas jusqu‚Äô√† son √©pilogue. (E.L. et M.Bo.)