La disparue de Saint-Sauveur

BORDES Gilbert

Jean Balthoret offre toutes les apparences de la réussite. Sa boulangerie-pâtisserie attire des clients de toute la région, les commandes affluent pour sa spécialité, une brioche délicieuse dont il est le seul à connaître la recette. Quelques ombres au tableau cependant : la disparition inexpliquée de sa fille Marie, l’alcoolisme de sa petite-fille Anaïs et des lettres anonymes qui lui parviennent avec la livraison des farines. Lorsqu’Anaïs et son petit ami s’évanouissent dans la nature, le commissaire Melino espère enfin résoudre l’énigme de « Marie disparue »… Conte touchant sur le désarroi de petites gens confrontés à la révolte adolescente, ce livre est bien ancré dans la réalité quotidienne d’aujourd’hui. Travailleurs acharnés ayant enfin obtenu une aisance bien méritée, les artisans rivaux de Valenciennes et de Saint-Sauveur pourraient être bourguignons ou bordelais. Le malicieux Gilbert Bordes (La mémoire au coeur, NB septembre 2014) choisit Lille, ses pâtisseries célèbres, pour une nouvelle enquête du commissaire Melino. Le pathétique des enlèvements d’enfants, hélas récurrent, est adouci par un ton léger, un rythme rapide, une naïveté attendrissante. On aimerait bien avoir la recette du « Doré », mais chut, c’est un secret. (M.Bi. et A.Be.)