La chronique de Tallinn

HARGLA Indrek

Tallinn ‚Äď actuelle Estonie ‚Äď juin 1432. C‚Äôest la f√™te du Saint-Sacrement, l’occasion pour la confr√©rie du m√™me nom, apr√®s la procession √† travers la ville, de donner une repr√©sentation de la Passion du Christ. Des morts √©tranges, celles de deux moines dominicains, d’un tailleur de pierres et celle d’une jeune fille recluse pour sa laideur. Melchior, apothicaire, m√®ne l’enqu√™te. Une page manquante dans un vieux manuscrit le met sur la piste, √† la recherche d’un coupable myst√©rieux.

¬†¬†¬†Indrek Hargla (L’√©trangleur de Pirita, NB mars 2016), √©crivain estonien renomm√© et prim√©, livre un thriller m√©di√©val, cinqui√®me volume avec son h√©ros r√©current. Dans cet ouvrage dense et long, il conte la vie quotidienne de ce port de la Hanse : ruelles encombr√©es de carrioles, √©choppes o√Ļ la bi√®re coule √† flots, marchands, moines, artisans de tous m√©tiers,¬†r√īle de¬†la vie religieuse et des guildes. Mais l‚Äôintrigue est lente √† se mettre en place et notre apothicaire d√©tective m√®ne une enqu√™te tr√®s m√©ticuleuse au risque de ralentir la r√©solution de l‚Äô√©nigme, alourdie de digressions parall√®les. Dans la seconde partie du livre, des indices apparaissent, les pages deviennent plus vives sans rien r√©v√©ler, le d√©nouement est surprenant‚Ķ voil√† de quoi oublier notre impatience¬†! (L.D. et M.Bo.)¬†