Kiki en promenade

MIRGAINE Marie

Pendant la promenade, Julien regarde droit devant lui tandis qu’un aigle agrippe son chien Kiki, resté à l’arrière. Pendant que le maître continue à avancer sans se retourner, l’aigle se fait avaler par un tigre puis une chauve-souris lui succède avant que d’autres créatures surgissent. Julien va-t-il finir par se rendre compte de ce qui se joue dans son dos ? Kiki va-t-il réapparaître ?  Plus qu’une promenade, cet album est en fait une véritable parade. Tandis que son maître semble inattentif à sa présence, le pauvre Kiki est l’objet d’une disparition avant de devenir le sujet d’une métamorphose de plus en plus folle. Chauve-souris, pieuvre ou encore gorille se succèdent au fil des pages au rythme des environnements traversés. L’inexpressivité de Julien en fait un personnage absent, malgré sa stature pataude et colossale, et accentue par contraste l’humour qui naît de l’incongruité des transformations. L’illustration s’en donne à coeur joie, avec des effets de peinture qui donnent du relief. Un régal pour les amateurs d’absurde. (P.E.)