Jeune homme (Mon combat ; livre III)

KNAUSGAARD Karl Ove

Karl Ove et sa famille ont emm√©nag√© dans une petite √ģle du sud de la Norv√®ge. Il a maintenant sept ans et une ribambelle d’amis d’√©cole. Notre jeune homme se ballade √† v√©lo, fait de la natation et du football, regarde les filles, et ne manque pas d’id√©es pour les b√™tises. Il vit dans la hantise du jugement de son p√®re omnipr√©sent, autoritaire et impr√©visible. Tr√®s sensible, il recherche la pr√©sence maternelle et tout ce qui peut attirer son attention : lecture, musique ou cuisine. Sa m√®re est effac√©e comme son fr√®re. Karl Ove m√®ne donc une double vie ext√©rieure et int√©rieure.¬†¬†Dans la traduction du troisi√®me volume (sur six) de cette autobiographie, Karl Ove Knausgaard (La mort d’un p√®re : Mon combat ; livre I, NB novembre 2012) continue √† jeter en p√Ęture au monde la vie de sa famille, avec profusion de d√©tails. Le quotidien insignifiant de ce jeune norv√©gien qui d√©crit les jours les uns apr√®s les autres sans que le pr√©c√©dent n’ait plus d’int√©r√™t que le suivant, est malgr√© tout tr√®s attachant. C’est une analyse authentique du conflit p√®re fils, parfois violent physiquement et moralement, qui m√®ne de la terreur √† la haine et provoque chez le lecteur une empathie certaine. (C.M. et N.C.D.)