Je suis le plus grand

BLAKE Stéphanie

La maman de Gaspard et de Simon a d√©cid√© de les mesurer avec sa toise. Simon, l’a√ģn√©, n‚Äôa grandi que d‚Äôun ridicule centim√®tre alors que son petit fr√®re en a pris trois¬†: c‚Äôest n‚Äôimporte quoi¬†! Devant cette situation trop injuste, Simon f√Ęch√© contre son petit fr√®re, rumine.¬† Mais au square, lorsque Gaspard est pris √† parti par un grand, il oublie ses rancoeurs, retrouve son r√īle protecteur et le d√©fend.

L‚Äôauteure aborde une nouvelle fois le th√®me de la rivalit√© entre fr√®res, soulignant l‚Äôambivalence des sentiments de Simon.¬† Le ton humoristique, les dessins expressifs aux couleurs flashies, les¬† r√©pliques n√©gatives, comme murmur√©es, en petits caract√®res d‚Äôimprimerie illustrent de mani√®re vivante, impertinente, tendre et r√©aliste ces situations du quotidien. Le mim√©tisme qui transpara√ģt entre les deux fr√®res ajoute une note d√©sopilante √† l‚Äôhistoire.