Jaguar. (Dog Mengo ; 4.)

DUFAUX Jean, BOSSCHAERT Greet

Le responsable de la s√©curit√© du dieu Jaguar, l’empereur d’une civilisation pseudo-maya moderne, est d√©chiquet√© dans un restaurant chic par de grands rapaces ail√©s noirs. Ils ont √©t√© manipul√©s par Benjam-Di, un homme de la jungle qui poss√®de le langage des animaux. Pour retrouver celui-ci, il est fait appel √† Dog Mengo, un ex des services de s√©curit√©, qui vit d√©sormais d’exp√©dients. Pour prot√©ger l’empereur d’autres attentats, un Quar-Sivat √† la divination prodigieuse est affect√© √† sa s√©curit√©. En m√™me temps une d√©l√©gation des ¬ę¬†seigneurs de la sph√®re¬†¬Ľ √† bord d’un vaisseau spatial est annonc√©e‚Ķ

Trop d’√©l√©ments chargent outrageusement l’√©pisode, le rendant trop √©nigmatique comme l’√©tait le premier cycle. Le trait r√©aliste du dessinateur ne manque pas d’originalit√© mais les couleurs neutres et gris√©es retirent de l’attrait aux planches. Plus grave, le lettrage excessivement serr√© d√©courage parfois la lecture. Dommage, avec sa coiffure rasta, son nez camus, son menton barbu, ses l√®vres lippues, Dog Mengo a une t√™te sympathique !