Il bouge encore

MURZEAU Jennifer

Antoine et Am√©lie ont ¬ę r√©ussi ¬Ľ, selon les crit√®res actuels : jeunes cadres performants avec bel appartement, vacances au Club Med, et cercle d’amis qui participent au m√™me mod√®le d’apparences. Mais la crise est l√† pour tout le monde : le brillant commercial est licenci√© sans m√©nagement. Le v√©cu de ce s√©isme personnel met au jour les failles du couple et r√©v√®le les bases factices sur lesquelles il reposait. Ils s’√©loignent inexorablement l’un de l’autre. Antoine se retranche peu √† peu du monde ext√©rieur et Am√©lie s’acharne √† retrouver le mod√®le ancien.¬†Jennifer Murzeau, journaliste n√©e en 1984, collabore √† la rubrique Soci√©t√© de plusieurs magazines apr√®s avoir d√©but√© √† la radio. Il bouge encore est son deuxi√®me roman. Son propos critique r√©solument une soci√©t√© d√©shumanis√©e qui laisse les individus d√©sempar√©s et sans rep√®res quand les codes sociaux auxquels ils s’√©taient accroch√©s se brisent. La d√©nonciation est rendue un peu caricaturale par le c√īt√© tr√®s parisien des personnages, pour lesquels on aimerait √©prouver plus de sympathie. La langue directe, souvent crue, dit avec une relative efficacit√© la d√©sint√©gration int√©rieure provoqu√©e par le ch√īmage, mais on s‚Äôenlise dans la vacuit√© de cet univers.