Graines de pavot

PEARCE Joseph

& &

 

Joseph Pearce fait vivre l‚Äôexil de Max et Gis√®le Friedmann entre 1938 et 1951, un couple d‚Äôorigine juive allemande fuyant le nazisme. Ils vivent au gr√© du temps √† Breslau, Londres, Tel-Aviv. La Bolivie est l‚Äôultime √©tape de Gis√®le qui, dans une grande solitude apr√®s la mort de Max, part rejoindre son fr√®re. Elle ne revoit pas son fils unique, rest√© en Angleterre, et demeure perp√©tuellement nostalgique. Dans une √©criture fluide et simple, l‚Äôauteur s‚Äôattache aux d√©tails de la vie pour montrer la m√©lancolie d‚Äôun couple¬†‚Ästet plus particuli√®rement la solitude de Gis√®le¬†‚Ästque les conflits mondiaux poussent √† l‚Äôexil. En un sens √©pargn√©s par les douleurs physiques de la guerre, Gis√®le et Max sont les victimes des souffrances morales caus√©es par ce d√©racinement qui semble ne jamais finir. Joseph Pearce montre les √©preuves endur√©es par deux apatrides qui, en qu√™te d‚Äôidentit√©, transportent leurs rites tout au long de leur voyage. Ce premier roman a le m√©rite d‚Äôexplorer un pan de la souffrance juive finalement peu mis en avant.