Dieu pardonne, moi pas

ROME Claude-Michel

Des dossiers sulfureux sont-ils √† l’origine de la mort pr√©tendument accidentelle de Pascal Metzger ? C’est la question que se posent ses associ√©s, Carla, Malik et Pierre, tous trois fervents admirateurs du brillant avocat au pass√© opaque, depuis le parcours Erasmus qui avait soud√© l’amiti√© de ces jeunes juristes aux origines et aux engagements divers autour de leur mentor. Leur quatri√®me ami de cette p√©riode, Patrick Malone, est devenu pr√™tre et est en charge du d√©licat poste des archives pour la purification des comptes du Vatican.¬†¬†¬†De la Guin√©e au Saint-Si√®ge, en passant par les banquiers, les policiers, les salafistes ou les malfrats des quartiers sensibles, la corruption, les paradis fiscaux et l’argent sale sont au coeur de cette intrigue polici√®re remarquablement ficel√©e. De courts chapitres entra√ģnent le lecteur dans une immersion au coeur de la lie de notre soci√©t√© : la prison, les caves d’immeubles d√©saffect√©s, th√©√Ętre des pires exactions, les braquages sanglants, les attentats, tout en pr√©servant l’humanit√© de chacun des acteurs, qui restent pour la plupart attachants, sans complaisance toutefois, quand le vrai scandale est celui de la corruption du syst√®me financier plan√©taire. Le d√©fi des jeunes h√©ros est de ¬ę¬†hurler la v√©rit√©¬†¬Ľ. Quel qu’en soit le prix. (M.M. et C.-M.T.)